Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus J'accepte

Retrouvez les thèmes de 2019 mis au débat. Vous avez des propositions et des expériences à faire partager sur ces sujets ? Ces groupes, qui se réunissent chaque mois, sont ouverts aux personnes intéressées par demande express à orf@orf.asso.fr. Les conclusions de ces groupes de travail seront publiées au printemps 2020 et feront l’objet de recommandations à destination des décideurs politiques, ainsi qu’aux acteurs publics et privés.

L’évolution du foncier commercial en Île-de-France

Prochaine séance :
21 janvier 2019 à 14:30
IAU île-de-France - 15 rue Falguière - Paris
détails

Pourquoi s’intéresser aujourd’hui au foncier commercial francilien ?

Une nouvelle « révolution commerciale » est à l’œuvre sous l’effet de l’évolution rapide des modes de consommation : essor du e-commerce, baisse de la part de l’alimentaire dans le budget des ménages, recherche de proximité, demande de qualité ainsi que de services associés à l’achat, etc.

En Île-de-France, cette « révolution » engendre simultanément une polarisation croissante de l’offre commerciale sur des zones très attractives (grandes destinations commerciales, commerces de proximité de nouvelle génération) et une contraction des m2 dédiés à la vente, exprimée en nombre de m2 par consommateur. Cette double évolution fragilise l’armature commerciale pré existante notamment celle qui manque de proximité avec les consommateurs ou de masse critique pour les attirer. De ce fait, on assiste à des phénomènes de descente en gamme, de paupérisation, de faible rentabilité, voire d’inoccupation et de vacance durable. D’autant que l’amortissement rapide de l’investissement immobilier tend à repousser au second plan la problématique de la commercialité insuffisante dans certains secteurs. Enfin, quelques imposants centres commerciaux créés récemment en Île-de-France peinent parfois à atteindre leurs objectifs de fréquentation initiaux.

D’autre part, la création de nouvelles centralités porteuses de commerces autour des futures gares (Grand Paris Express, etc.) pourrait contribuer à dynamiser certaines zones commerciales, à en affaiblir d’autres, et à modifier ainsi la géographie commerciale francilienne.

De même, la nouvelle génération de PLU intercommunaux va probablement conduire les collectivités franciliennes à réinterroger la planification commerciale.

Dès lors, pour anticiper et prévenir ces évolutions, accompagner et gérer l’inévitable vieillissement des zones et espaces commerciaux, et faciliter leur reconversion vers des usages adaptés aux nouvelles pratiques, toujours dans une logique de gestion économe du foncier et de limitation de la dépense publique, il apparait pertinent et opportun, pour l’ORF, d’investir la thématique de l’évolution du foncier commercial au moyen d’un groupe de travail dédié.

Ces travaux s’inscriront dans la continuité du précédent groupe de travail de l’ORF consacré à la place des activités économiques dans les politiques foncières et les projets d’aménagement.

Télécharger la feuille de route

accès à l’espace collaboratif

Veuillez vous identifier

LES ACTIONS DE L’ORF

Observer l’évolution des marchés fonciers

Coordonner et rassembler les différentes initiatives prises dans le domaine de la connaissance foncière

Faciliter la diffusion et la présentation de travaux relatifs à la question foncière

Organiser des rencontres et des débats

Promouvoir des partenariats

Proposer des actions visant à améliorer l’offre foncière en Île-de-France

Observatoire Régional du Foncier

© 2018 Observatoire Régional du Foncier