Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus J'accepte
Chaque premier semestre, l’ORF publie la Note de conjoncture élaboré avec les données de nos partenaires et présente lors d’une rencontre les chiffres et l’analyse de la conjoncture des marchés fonciers et immobiliers en Île-de-France, à partir des données de ses membres, et rend compte de l’activité des opérateurs. Chaque second semestre, sera publiée la note de tendance exploitant les statistiques foncières de la base de données DVF. Depuis 2015, l’observation s’est enrichie du suivi des transactions foncières et des prix immobiliers autour des futures gares du Grand Paris Express et des prolongements des lignes Éole et 11. Retrouvez toutes nos analyses dans les notes de conjoncture et de tendance ainsi que la synthèse des débats dans les actes des rencontres.

analyse3-10

Les marchés fonciers franciliens • octobre 2022

Premier numéro de la note de tendance

Comme annoncé lors de la précédente publication du mois de mars, la note publiée en fin d’année par l’ORF devient une note de tendance. Celle-ci est organisée autour de l’exploitation des statistiques foncières, issues dorénavant des données livrées en opendata (et non plus de celles fournies par la DGFiP). Cette livraison est également l’occasion de présenter une observation renouvelée des marchés fonciers franciliens à travers une exploitation avancée des données DV3F (CEREMA - DGFiP). Cette méthode permet d’identifier toutes les transactions portant sur des « fonciers à urbaniser » mais également, via une entrée « acteurs », de suivre les volumes et les valeurs foncières cédées entre les grands protagonistes de la production urbaine, et donc de reconstituer in fine la « chaine du foncier ». Les premiers résultats (sur la période 2017-2019) mettent en évidence, d’une part, le poids de ce segment du marché, qui représente 20 % des valeurs du marché foncier global ; et, d’autre part, le rôle joué par les professionnels : plus de la moitié des valeurs s’échangent en effet entre eux, nécessitant de développer une analyse plus fine de cette dernière catégorie d’acteurs.

2020 : baisse relative de l’activité du marché foncier régional… Sur les marchés fonciers franciliens, l’année 2020 se termine par un recul de l’activité (malgré un 4e trimestre record en termes de ventes), d’autant plus marqué qu’il intervient après le record de 2019. Le nombre de transactions (60 000) a chuté de 9 %, entraînant un repli des volumes financiers de 14 % (à 40 Mrds d’euros) et une baisse de 11,5 % des surfaces échangées (14 400 ha). Le repli observé au niveau régional a été encore plus net autour des quartiers de gare, avec un recul de 21 % du nombre de transactions foncières et surtout de 43 % du volume financier. L’activité reste concentrée sur la ligne 15, qui totalise à elle seule 54 % des ventes et 80 % des montants financiers.

… et poursuite de la baisse de la consommation des ENAF selon les Fichiers Fonciers Selon les Fichiers Fonciers, la consommation brute d’espaces naturels agricoles et forestiers (ENAF) s’est élevée à 777 hectares (ha) en 2020 en Île-de-France. Ce volume est en baisse depuis deux ans (971 ha consommés en 2019 et 1 095 ha en 2018), et fait de 2020 l’année de plus faible consommation d’ENAF depuis 2009. Au cours de la période 2016-2020 la consommation moyenne d’ENAF s’est élevée à 965 ha par an, en diminution de 5 % par rapport à la période 2011-2015. Toujours sur 2016-2020, 49 % ont été dédiés à l’activité, 42 % à l’habitat et 8 % ont connu une destination mixte ou inconnue, contre respectivement 47 %, 39 % et 14 % sur 2011-2015.

 

• Mireille Coucaud • Gwenola Le Foll •Philippe Pauquet • Observatoire régional du foncier (ORF)

   
 

archives

N°17 - Octobre 2020

LES ACTIONS DE L’ORF

Observer l’évolution des marchés fonciers

Coordonner et rassembler les différentes initiatives prises dans le domaine de la connaissance foncière

Faciliter la diffusion et la présentation de travaux relatifs à la question foncière

Organiser des rencontres et des débats

Promouvoir des partenariats

Proposer des actions visant à améliorer l’offre foncière en Île-de-France

Observatoire Régional du Foncier

© 2022 Observatoire Régional du Foncier