Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus J'accepte

Conjoncture des marchés

Chaque semestre, l’ORF publie la Note de conjoncture et présente lors d’une rencontre les chiffres et l’analyse de la conjoncture des marchés fonciers et immobiliers en Île-de-France, à partir des données de ses membres, et rend compte de l’activité des opérateurs. Depuis 2015, l’observation s’est enrichie du suivi des transactions foncières et des prix immobiliers autour des futures gares du Grand Paris Express et des prolongements des lignes Éole et 11. Retrouvez toutes nos analyses dans les notes de conjoncture et la synthèse des débats dans les actes des rencontres.

Les marchés fonciers franciliens • OCTOBRE 2017 •

Analyse des marchés fonciers

2016-2017 : dans un contexte de marché très dynamique, des prix fonciers en hausse
Le dynamisme des marchés fonciers et immobiliers se confirme. Après quatre années de contraction de 2011 à 2015, les transactions de terrain ont augmenté de 7 % entre les 3e trimestres 2015 et 2016, avec une croissance plus marquée en grande couronne (+ 8 %) qui concentre 80 % des achats de terrain. On retrouve ainsi les niveaux observés en 2011 (55 000 transactions).

Cette tendance haussière est également manifeste dans les volumes financiers et les surfaces échangées. La progression, tirée par l’immobilier, est encore plus nette sur l’urbain bâti : + 12 % sur les transactions et + 25 % pour les volumes financiers. Dans ce contexte, les prix des terrains nus progressent sensiblement : + 7 % en petite couronne (à 504 €/m²) et + 8 % en grande couronne (à 261 €/m²) pour les prix médians entre les 9 premiers mois de 2015 et ceux de 2016. Pour autant, a-t-on atteint un seuil ? Les notaires, au 1er semestre 2017, notent une baisse des prix des terrains déclarés constructibles de 13 % en petite couronne et de 5 % en grande couronne.

En matière de vente de logement neuf, après une année 2016 record (33 500 réservations), les deux premiers trimestres de 2017 sont stables (16 500 réservations et 15 400 mises en vente) et demeurent toutefois élevés par rapport aux années précédentes (22 000 réservations en moyenne par an entre 2011 et 2015). Les promoteurs notent pour leur part une inflexion de 7 % des mises en vente sur le premier semestre 2017. Mais il est encore trop tôt pour évoquer une contraction du marché, ou des premiers signes d’attentisme par rapport à des mesures annoncées.

Cependant, au 2e trimestre 2017, le marché de l’ancien continue de tourner à plein régime, avec une augmentation de 20 % des transactions, alors que le prix des appartements progresse de 5 % sur la même période : ils retrouvent, avec 5 500 €/m² en moyenne régionale, leur niveau record des années 2011-2012. Les interventions des opérateurs contribuent largement à ce dynamisme, qu’il s’agisse de l’EPFIF (dont les cessions du premier semestre vont générer près de 4 500 logements) ou des bailleurs sociaux qui ont obtenu 36 187 agréments en 2016.

Pour la première fois, l’ORF publie dans sa note de conjoncture un état de la consommation des espaces naturels, agricoles et forestiers grâce à un accord passé avec les services de l’État, de l’IAU îdF et de la SAFER. Jusqu’en 2014, la consommation de ces espaces est restée contenue autour de 1 000 ha par an, dans l’épure des 1 315 ha/an prescrits par le Schéma directeur régional. Les prochains chiffres permettront de vérifier si la relance de la construction observée ces deux dernières années est restée compatible avec cet objectif.

• Marie-Antoinette Basciani-Funestre • Philippe Pauquet •Observatoire régional du foncier (ORF)
 
Chiffres, analyses, éclairages de professionnels, et les dernières tendances des marchés fonciers et immobiliers en Île-de-France avec un focus sur les quartiers des futures gares du Grand Paris Express, Eole et ligne 11.
N°11 - Octobre 2017

Chiffres, analyses, éclairages de professionnels, et les dernières tendances des marchés fonciers et immobiliers en Île-de-France avec un focus sur les quartiers des futures gares du Grand Paris Express, Eole et ligne 11.

Télécharger la note de conjoncture

archives

LES ACTIONS DE L’ORF

Observer l’évolution des marchés fonciers

Coordonner et rassembler les différentes initiatives prises dans le domaine de la connaissance foncière

Faciliter la diffusion et la présentation de travaux relatifs à la question foncière

Organiser des rencontres et des débats

Promouvoir des partenariats

Proposer des actions visant à améliorer l’offre foncière en Île-de-France

Observatoire Régional du Foncier

© 2017 Observatoire Régional du Foncier