Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus J'accepte

Conjoncture des marchés

Chaque semestre, l’ORF publie la Note de conjoncture et présente lors d’une rencontre les chiffres et l’analyse de la conjoncture des marchés fonciers et immobiliers en Île-de-France, à partir des données de ses membres, et rend compte de l’activité des opérateurs. Depuis 2015, l’observation s’est enrichie du suivi des transactions foncières et des prix immobiliers autour des futures gares du Grand Paris Express et des prolongements des lignes Éole et 11. Retrouvez toutes nos analyses dans les notes de conjoncture et la synthèse des débats dans les actes des rencontres.

analyse3-10

2018, le tournant se confirmerait • FÉVRIER 2018 •

Année exceptionnelle, 2017 avait battu tous les records depuis 2006 : plus de 63 000 transactions enregistrées sur les marchés fonciers, progression de près de 20 % des surfaces échangées, et hausse de 4,7 % pour les volumes financiers (35 milliards d’euros), inversant la tendance annoncée lors de la dernière note d’octobre (- 4 %).
En matière de logement, les notaires pour l’ancien et les promoteurs pour le neuf annonçaient pour 2017 également des records de ventes.

En 2018, un renversement de tendance semble se dessiner. Les données DVF, couvrant le 1er semestre 2018, laissent voir une baisse de 14 % du nombre de transactions.
Elles sont corroborées par les chiffres des notaires qui, sur les trois premiers trimestres de 2018, notent un fléchissement de l’ordre de 10 % des ventes des terrains déclarés constructibles, notamment en grande couronne.
Pour autant, cette baisse du volume d’activité n’a pas d’impact sur les prix des terrains, qui restent à un niveau élevé en petite couronne (avec un prix médian à 381 000 €) et sont stables en grande couronne (130 000 € pour le prix médian).

Sur les marchés immobiliers, toujours en 2018, la situation diffère quelque peu entre l’ancien et le neuf. Sur le marché de l’ancien, les ventes restent soutenues avec 133 150 logements vendus sur les trois premiers trimestres.
Quant aux prix, ils poursuivent leur hausse mais plus modérément : + 4,2 % au 3e trimestre 2018.
Dans le neuf, l’Île-de-France se distingue des autres régions par une stabilité des ventes mais enregistre un net recul des mises en ventes de logements des promoteurs (- 19 % à 28 600 unités).

L’analyse des mutations de l’occupation du sol entre 2012 et 2017 à travers l’exploitation du Mos démontre que cette activité de construction a majoritairement (53 %) été produite via du recyclage urbain, et prioritairement en habitat collectif.
Elle confirme également le ralentissement de la consommation nette d’espaces naturels, agricoles et forestiers (NAF), engagé depuis le début des années 2000. Celle-ci s’élève, pour la période 2012-2017, à 590 ha/an, se rapprochant de l’objectif de consommation nulle fixé par le plan biodiversité de 2018.

La géographie issue du Mos montre que l’essentiel de la consommation nette d’espaces NAF se concentre dans quelques secteurs, le plus souvent aux franges de l’agglomération, impactant les espaces agricoles. Les indicateurs conjoncturels confirment d’ailleurs le dynamisme de la grand couronne (80 % des transactions de terrains, hausse de 11 % des ventes de terrains potentiellement constructibles).

• Marie-Antoinette Basciani-Funestre • Philippe Pauquet • Observatoire régional du foncier (ORF)

 

 
Chiffres, analyses, éclairages de professionnels, et les dernières tendances des marchés fonciers et immobiliers en Île-de-France avec un focus sur les quartiers des futures gares du Grand Paris Express, Eole et ligne 11.
N°14 - Février 2019

Chiffres, analyses, éclairages de professionnels, et les dernières tendances des marchés fonciers et immobiliers en Île-de-France avec un focus sur les quartiers des futures gares du Grand Paris Express, Eole et ligne 11.

Télécharger la note

archives

LES ACTIONS DE L’ORF

Observer l’évolution des marchés fonciers

Coordonner et rassembler les différentes initiatives prises dans le domaine de la connaissance foncière

Faciliter la diffusion et la présentation de travaux relatifs à la question foncière

Organiser des rencontres et des débats

Promouvoir des partenariats

Proposer des actions visant à améliorer l’offre foncière en Île-de-France

Observatoire Régional du Foncier

© 2019 Observatoire Régional du Foncier