Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus J'accepte

Conjoncture des marchés

Chaque semestre, l’ORF publie la Note de conjoncture et présente lors d’une rencontre les chiffres et l’analyse de la conjoncture des marchés fonciers et immobiliers en Île-de-France, à partir des données de ses membres, et rend compte de l’activité des opérateurs. Depuis 2015, l’observation s’est enrichie du suivi des transactions foncières et des prix immobiliers autour des futures gares du Grand Paris Express et des prolongements des lignes Éole et 11.
Retrouvez toutes nos analyses dans les notes de conjoncture et la synthèse des débats dans les actes des rencontres.

Les marchés fonciers franciliens • janvier 2017 •

Analyse des marchés fonciers
2016 : Dynamisme des marchés, premières tensions sur les prix fonciers

En ce début d’année 2017, le dynamisme de la construction se confirme. Les chiffres atteignent des sommets : 74 200 logements commencés en 2016, plus que les 70 000 exigés par la loi Grand Paris, un record depuis 1977. Ce chiffre marque le succès d’une mobilisation collective en faveur d’une relance de la construction. Dans un contexte de taux historiquement faibles, les dispositifs mis en œuvre en faveur de l’investissement locatif et pour soutenir les primo-accédants, mais aussi les financements à destination du secteur social, auront porté leurs fruits dès 2015, avant que cette dynamique ne s’amplifie en 2016. Au cours de l’année écoulée, les réservations de logements au bénéfice des particuliers ont atteint 28 400 unités, marquant une progression annuelle de 24 % de l’activité des promoteurs. La sphère du logement social n’est pas en reste : plus de 36 000 agréments ont été accordés par l’État. Ce niveau est inédit depuis 40 ans et l’activité des bailleurs contribue maintenant à la moitié de la production totale de logements en Île-de-France.

Dès la fin de l’année 2015, les marchés fonciers se sont ajustés en réponse au redémarrage de la construction et, malgré des chiffres encore non consolidés, il ne fait aucun doute que la reprise des marchés fonciers s’est généralisée et amplifiée en 2016. Pour le marché foncier global, le nombre de transactions et les superficies totales échangées ont progressé de 9 % et 25 % au 1er trimestre 2016. Après s’être manifesté sur les marchés urbains bâtis, fortement influencés par les ventes immobilières, l’augmentation des transactions concerne désormais ceux de l’urbain non bâti. La reprise des marchés fonciers s’affirme dans l’ensemble des territoires régionaux. En grande couronne, le taux de croissance des ventes atteint deux chiffres début 2016. À l’échelle de la métropole du Grand Paris, les superficies totales échangées ont progressé de 17 % en 2015. Comme aux abords des futures gares du Grand Paris, plus de la moitié des transactions offrent un potentiel constructible propice à des opérations de renouvellement urbain. D’ailleurs, dans les communes bientôt desservies par le GPE le nombre de logements autorisés a bondi de 33 % au cours des six dernières années.

Tous les indicateurs seraient donc au vert pour que le dynamisme de la construction se maintienne en 2017. 21 800 logements sont d’ores et déjà proposés à la vente par les promoteurs - moins d’une année de commercialisation. Indépendamment des interrogations sur la remontée des taux, la mobilisation foncière se poursuivra-t-elle ? Et à quel prix ? Déjà les données fiscales indiquent qu’en 2016 le prix médian des terrains aurait retrouvé son niveau de 2014 et, à 195 400 € au troisième trimestre 2016, les notaires voient le prix moyen d’un terrain constructible progresser de 8 % sur un an.

• Marie-Antoinette Basciani-Funestre • Martin Omhovère • Observatoire régional du foncier (ORF)
Chiffres, analyses, éclairages de professionnels, et les dernières tendances des marchés fonciers et immobiliers en Île-de-France avec un focus sur les quartiers des futures gares du Grand Paris Express, Eole et ligne 11.
N°10 - Janvier 2017

Chiffres, analyses, éclairages de professionnels, et les dernières tendances des marchés fonciers et immobiliers en Île-de-France avec un focus sur les quartiers des futures gares du Grand Paris Express, Eole et ligne 11.

Télécharger la note de conjoncture

archives

LES ACTIONS DE L’ORF

Observer l’évolution des marchés fonciers

Coordonner et rassembler les différentes initiatives prises dans le domaine de la connaissance foncière

Faciliter la diffusion et la présentation de travaux relatifs à la question foncière

Organiser des rencontres et des débats

Promouvoir des partenariats

Proposer des actions visant à améliorer l’offre foncière en Île-de-France

Observatoire Régional du Foncier

© 2017 Observatoire Régional du Foncier